Giorgio Armani, l’empereur italien du luxe

A 79 ans, Giorgio Armani dirige un empire du luxe. Le Hors série numéro 27 du magazine Capital (décembre 2013-janvier 2014) consacré au luxe décrit Armani comme « un cas à part » dans l’univers de la mode.

Contrairement à un Karl Lagerfeld qui est salarié d’une entreprise de luxe (Chanel ou Fendi par exemple) et s’ocuppe du créatif tandis que des groupes financiers gèrent les aspects business, Armani concentre tous les pouvoirs entre ses mains. Plus étonnant encore, Armani possède toujours 100% de l’entreprise qu’il a fondée en 1975 avec son associé Sergio Galeotti (ce dernier est décédé en 1985).

En 2009, le magazine américain Forbes estimait la fortune de Giorgio Armani à 2,8 milliards de dollars. Au 3 mars 2014, l’estimation est revue à la hausse : Forbes l’évalue alors à 9,9 milliards de dollars. (Estimation revue  à la baisse en 2015 ndlr).

Armani refuse d’introduire son groupe en bourse, et ne donne pas suite aux nombreuses offres de rachat qui lui sont proposées. Il ne songe pas non plus à prendre sa retraite, sans doute parceque son entreprise est touours sa principale force motrice.

Fortune de Giorgio Armani au 31 décembre 2015  : 7,5 milliards de dollars (Forbes, mise à jour)

Le groupe Armani en chiffres :

  • chiffre d’affaires 2012 : 7 ,4 milliards d’euros
  • cash disponible sur les comptes de la société : 565 millions d’ euros
  • Nombre d’employés : 6500
  • Nombre de points de vente : 2203 dans 46 pays
  • Nombre d’usine : 12

Citation : Je n’ai jamais rien fait pour l’argent seul. Le succès m’a récompensé et, avec lui, il a apporté l’argent. Donc oui je vois l’argent comme une juste récompense de mon travail.

 

Sur le même sujet : Fortune de Bernard Arnault, PDG de LVMH

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*